article français

Une maison de prière

Pinterest LinkedIn Tumblr
  • Select A Language:
  •  

    « Jésus, aide-moi à prier plus facilement, parce que je veux vraiment apprendre à mes enfants à aimer la prière quand je serai grande. Merci, Seigneur Jésus. Amen ! » Ma fille de dix ans et moi, nous venions juste de finir notre prière du soir, et elle l’a conclue avec une telle sincère honnêteté en s’adressant à Jésus. Je suis donc sortie de la chambre pour aller verrouiller les portes de la maison, et ces paroles prononcées par Jésus retentissaient dans ma tête : « Ma maison sera appelée une maison de prière » (Marc 11 : 17). Plus tard, Paul explique que : « Dieu n’habite point dans des temples faits de mains d’hommes » (Actes 17 : 24). Nous sommes le temple de Dieu. Vous et moi. Il demeure en nous, dans nos vies.

    J’ai commencé à me rendre compte que notre vie de prière est l’une des plus grandes luttes d’un enfant de Dieu. Nous nous débattons parfois davantage avec notre vie de prière qu’avec tout autre chose. Nous sommes si préoccupées ces temps-ci qu’il est facile de mettre la prière en attente ou de l’écourter. En réalité, elle devrait être notre source de vie.

    Tout en désirant de protéger la maison de prière de ma fille, j’ai ouvert un tiroir qui contenait quelques vieilles clés, et j’en ai saisi une. Je suis retournée à la chambre de ma fille et je me suis assise au bord de son lit. « Amor, en tant que fille de Dieu et son temple, la prière est l’oxygène de notre âme. Il préserve notre santé et notre vie spirituelle. Je sais qu’il y a beaucoup de choses qui nous détournent de la prière, mais si tu continues de lui accorder le temps qui lui revient, il te donnera un véritable amour de la prière. » Je lui ai donné une ancienne clé que j’avais prise du tiroir. « Que cette clé te rappelle de protéger ton temps de prière. Bloque toutes les choses qui te détournent de ton temps avec Dieu. En grandissant, Dieu te conduira vers des endroits étonnants au travers de la prière, si tu n’arrêtes pas de bâtir et de protéger ta maison de prière. »

    En tant qu’enfants de Dieu, cela nous arrive parfois d’être frustrées, pendant que nous essayons d’instaurer la prière dans notre vie. Ne laissons pas les tâches quotidiennes, la technologie et la vie en général perturber notre temps de prière quotidien. Il est temps de protéger notre temps de prière et de laisser le Seigneur nous accorder le privilège d’établir nos vies comme des « maisons de prière ».

     

    Erin Rodrigues

    Nota bene : Erin Rodrigues sert avec son mari, le révérend Oscar Rodrigues, et leurs deux enfants en tant que représentants de l’ÉPUI au Portugal.

    Comments are closed.